"Quelques lignes fulgurantes pour faire apparaître, non pas une histoire de voyeurisme, mais une vérité, l'indicible. Utiliser les mots pour ne pas oublier, ne jamais oublier, l'oubli serait aussi intolérable que les faits eux-mêmes. Des pages blanches bien remplies dans un livre boursouflé. Un devoir de mémoire. Des mots pour dire "j'ai mal !" Des mots pour dire " ça suffit"! Des mots pour dire "écoutez-moi!" Des mots pour dire " plus jamais!" Des mots pour guérir du "mâle". Des mots sur les "maux". Extrait "Sois gentille...!" de Valérie Corré

7 Ecrit Editions Paris.

"Mandarine, mandarine. Souvenirs sucrés des fièvres d'hiver, quand nous nous sentions brûlants et que l'amour sentait bon la neige. Lorsque les câlins d'une tata avaient le goût d'un sorbet, un sorbet mandarine. Souvenirs fruités autour d'une table, Noël, rappel de l'étable, à la campagne chez les amis, la messe de minuit regardée à la télévision. Mandarine. J'ai faim. J'ai faim de tout alors que ce soir tout semble me dire que je n'aurai rien. Je remarque le petit frère près du sapin décoré. Il regarde le dessin qu'il a réalisé avec ses crayons de couleurs. Il a su écrire "Maman", il est fier et s'assure que ce chef-d'oeuvre sera la première des choses que notre mère verra.......
Dehors, la neige craque sous nos talons de chair. Elle a l'apparence d'une poudre d'argent tombée des Mille et une Nuits. Le ciel, dans sa tenue de soirée superbement étoilée, touche mon regard d'enfant rêveuse." Extrait de "Sois gentille...!"  Valérie Corré 

7 Ecrit Editions Paris.

"Les maux se traitent d'abord par la parole et l'écoute. Par le souci d'autrui. Par le respect. Les conséquences de l'inceste ? Il semblerait que ça passe au-dessus de tout le monde, et pourtant, très souvent, tout vient de là. La difficulté est là, tout est là. Mais les priorités sont ailleurs. L'argent, le nerf de la guerre, est plus important que la vie d'un môme. Personne ne capte, personne ne saisit la gravité. "Non assistance à personne en danger." "Non assistance à enfant en danger." Suicide social ! Mais enfin, REVEILLONS-NOUS !" 
Extrait de "Sois gentille !..." Valérie Corré 

7 Ecrit Editions Paris.

"Je suis une gamine plutôt menue, la peau blanche comme du lait, les yeux clairs comme l'azur, soulignés par d'épais sourcils,souvent cachés par des cheveux fins qui, même coiffés,ne ressemblent à rien. Toujours très timide, apeurée et réservée, j'observe les adultes et réagis au moindre éclat de voix....Dans le plus insoutenable des silences, dans la plus grande indifférence générale, je tente de survivre. Maman semble ne jamais me voir, en rien remarquer. A l'école pas davantage. Pourtant mes résultats scolaires chutent sévèrement. C'est une évidence : je suis une mauvaise élève ! Sans intérêt ! "Y a rien à en tirer !" Voilà qui est dit ! Tant pis pour moi ! Tout est banalisé ou guère remarqué. ..... De plus en plus souvent, je me pisse dessus, c'est incontrôlable, je suis moquée,huée, ça n'arrange rien, c'est pire ! Je tente de m'habituer quand même à considérer les adultes de mon entourage immédiat comme des étoiles fixes sur lesquelles je peux m'orienter." Extraits de "Sois gentille...!" Valérie Corré.

7 Ecrit Editions Paris.

"Pourquoi personne ne veut comprendre le drame de l'inceste ? Est-ce qu'un jour la société prendra conscience de la portée de ce mal dans la vie d'un enfant ? L'inceste est un immense iceberg. C'est aussi une bombe à retardement, à manier avec prudence. Il faut s'assurer de ne jamais heurter ou choquer. Pas de vagues ! Chut ! On joue le jeu des détraqués sexuels : tout est fait pour renforcer leurs droits, tout est fait pour les excuser et comprendre leur traumatisme. Par contre, on ne pardonne pas à une gamine, devenue adulte, de parler de sa souffrance à elle ! On n'excuse pas ses maladresses, ses mauvaises notes, ses choix, ses pertes d'énergie, son manque d'enthousiasme, sa fragilité et ses échecs, ses manques de confiance en elle, ses coups de blues ou ses coups de gueule ? On ironise, on juge, on disqualifie tout ce qu'elle représente ? C'est "marche ou crève !" Dépression, dépendance, suicide. "T'es toi, tais-toi, t'es rien !" " Extrait de "Sois gentille...!" Valérie Corré.

7 Ecrit Editions Paris.

"Ecrire, transcrire correctement en mots, c'est pour moi progresser dans le domaine du "dire", c'est une porte ouverte sur la fantaisie et la liberté. C'est s'évader du néant, quitter la robe de la tristesse et s'envelopper de lumière. Ecrire pour être une petite soupape pour les autres, tous les autres qui n'oseront jamais parler et se défendre. Ecrire pour leur exprimer une réelle compassion et la garantie d'être reconnus. Etre leur médiatrice, infirmière de l'âme, parce que chaque inceste est unique. Ecrire à force d'avoir engrangé les humiliations, qui, même enfouies, rongent l'esprit, ne cicatrisent jamais. A huit ans, je découvrais les bibliothèques et les librairies avec une grande curiosité pour le monde du livre. Rien que des mots qui remplissent des bouquins en quantités. Tant de choses à raconter ! Des livres. Souvent, j'aurai voulu rester dans leurs pages, à l'abri de leur force, de leur latitude, de leur beauté, de leur courage."  " Extrait de "Sois gentille...!" Valérie Corré.

7 Ecrit Editions Paris.